Dans le cadre du centre d’études The Baseline, nous avons mené une étude qui s’intéresse à la façon de communiquer autour du changement climatique par le biais de photos.

 

Boutons-03À l’origine du projet :

Cette étude est directement inspirée du travail du laboratoire anglo-saxon Climate Outreach intitulé Climate Visuals et publié sous la forme d’une banque d’images en ligne. Réalisé en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, le projet propose une série de sept constatations clefs pour aider les communicants à mieux utiliser les visuels climatiques dans leur quotidien de professionnels.

Très enthousiastes à l’idée d’apporter des conseils à notre communauté de narrateurs de la transition, nous travaillons en partenariat avec Climate Outreach pour prolonger leur travail et engager une nouvelle réflexion sur la même thématique des visuels climatiques.

 

Boutons-04Une démarche internationale :

Pour apporter une vraie plus-value à l’étude anglo-saxonne, nous avons choisi d’élargir le périmètre de la recherche à des pays francophones : la France, le Canada et le Maroc. Nous avons profité des événements internationaux pour lesquels nous avons été sollicités pour rencontrer des experts, professionnels et citoyens de ces différents pays et collecter des données et des témoignages sur place. Nous avons travaillé ainsi dans ce sens en France, au Canada au cours du Forum Social Mondial et au Maroc dans le cadre de la COP22.

 

Boutons-05Le déroulé de la recherche en 12 étapes

1 – Travail de traduction

Traduction du document académique produit par Climate Outreach intitulé « Seven principles for visual climate change communication » ;

2 – Lecture flottante de travaux scientifiques

Daniel Boy, Fabien Girandola et Karine Weiss, Susan Joy Hassol, Rachel Jouan, Emmanuel Bentejac et Claire Cao-Pesca, Annamaria Lammel, Gabriel Moser, Diane Pruneau, Mélanie Demers, Abdellatif Khattabi ou Kiyomitsu Yui : notre réflexion se base sur les enseignements de nombreux travaux de recherche menés dans les domaines de la psychologie environnementale, l’écologie politique, les sciences de la communication ou la psychologie sociale ;

3 – Recherche de soutiens

Identification et prise de contact avec des experts et chercheurs susceptibles d’être intéressés pour travailler à nos côtés sur le développement de cette étude ;

4 – Cadrage de la recherche

Premiers comités de pilotage avec : Valérie Martin et Chantal Derkenne (Ademe), Régis Olagne (BVA), Alain Mergier (sémiologue) et Mickaël Dupré (psycho-sociologue) ;

5 – Crowd-sourcing d’images

Si cette étude fut menée avec différents experts et spécialistes du sujet, il nous tenait à coeur de travailler en adéquation avec l’une des constituantes essentielles de Place To B : sa co-créativité. Nous avons donc réalisé cet appel à contribution afin de collecter des photographies susceptibles de mobiliser les individus sur les questions liées aux changements climatiques. Les différentes contributions qui nous ont été adressées sont disponibles sur cet album Flickr ;

6 – Questionnaire qualitatif

Construction d’un questionnaire qualitatif et sélection d’images à soumettre en entretiens individuels à partir des images que nous avions collectées ;

7 – Entretiens individuels

Administration des entretiens qualitatifs (à Montréal, Marrakech, Dunkerque et Paris) ;

8 – Interviews et collecte de témoignages

Interviews de chercheurs, journalistes, professionnels de l’image et communicants en parallèle de enquêtes de terrain (à Montréal, Marrakech, Nantes et Paris). Les interviews sont à retrouver sur notre chaîne YouTube ;

9 – Construction et diffusion du questionnaire en ligne

Premières observations d’après les questionnaires qualitatifs et construction du questionnaire quantitatif ; puis diffusion du questionnaire en ligne par notre partenaire BVA auprès d’un échantillon représentatif de la société française (1500 participants) ;

10 – Analyse et d’interprétation des résultats

L’analyse et l’interprétation des résultats furent réalisées au cours des mois de janvier, février et mars 2017 aux côtés des membres de l’équipe BVA, de Mickaël Dupré et Camille Chedotal, des membres de l’Ademe et des membres de Qu’est-ce qu’on fait ?! ;

11 – Evénement

Organisation d’une matinée de restitution des premiers grands enseignements de l’étude le 24 mars 2017 ;

12 -Finalisation de l’étude

Rédaction du document académique final et mise en ligne des résultats de l’étude sous la forme d’une base de données en ligne réalisée par notre partenaire Qu’est-ce qu’on fait ?

 

Boutons-06La vidéo au service d’une meilleure vulgarisation :

Nous souhaitons que les résultats de cette étude soient perçus et utilisés par le plus grand nombre : c’est pourquoi nous avons choisi de l’agrémenter d’interviews et de témoignages vidéos. Nous sommes allés à la rencontre de chercheurs, de spécialistes de l’image, de professionnels de la communication et de journalistes.

Boutons-08Une recherche pluri-disciplinaire :

Des chercheurs et experts issus de milieux différents nous ont accompagné tout au long de ce travail :

  • Valérie Martin, Chef du service Communication Institutionnelle et Information de l’Ademe
  • Régis Olagne, Directeur de Clientèle – BVA
  • Alain Mergier, Sémiologue et sociologue
  • Mickaël Dupré, Docteur en psychologie sociale de l’environnement
  • Chantal Derkenne, Service Recherche et Technologies Avancées de l’Ademe
  • Camille Chedotal, Enseignante chercheure en marketing à la Brest Business School
  • Alexandre Millet et Camille Cazanave, de l’agence de communication Maartin

 

Boutons-07Partenaires de l’étude :

Merci à nos partenaires pour leurs contributions indispensables :

Climate-Outreach-logo

Climate Outreach est le laboratoire anglo-saxon à l’origine de l’étude climatevisuals.org.
Présents à Place To B pendant la COP21, c’est en collaboration avec Jamie Clarke, directeur exécutif, et Adam Corner, directeur de recherche, que nous avons décidé de prolonger le travail de Climate Outreach en nous basant sur les résultats de leur étude publiée en novembre 2015.

En 2015, BVA avait réalisé pour Place To B un premier sondage sur les français et l’information sur le climat.
C’est donc naturellement que nous nous sommes à nouveau tournés vers l’institut de sondage afin de réaliser cette étude sur les visuels climatiques. Régis Olagne, directeur de BVA Earth, a apporté son expertise aux côtés d’autres membres de son équipe : Delphine Chamignon, chargée d’études, Hervé Tranger, directeur Méthodes & Process ainsi que Guillaume Gomez, assistant chargé d’études.
BVA earth est un projet visant à accompagner les entreprises et institutions dans l’optimisation de leur démarche de développement durable.
BVA earth cherche à mettre le citoyen au cœur du dispositif pour renforcer l’efficacité de ses actions à travers 3 types de modules :
1. Analyse des tendances et évolutions sociétales
2. Evaluation des actions projetées ou engagées
3. Elaboration de solutions pour inciter au changement de comportements (Green Nudges).

Sélection des images, construction du questionnaire, analyse des résultats : BVA fut impliqué à de nombreux niveaux du processus de recherche.


L’ADEME est l’un des partenaires financiers de l’association Place To B.
Dans le cadre de l’étude des visuels climatiques, Valérie Martin (Chef du service Mobilisation Grand Public, Presse et Institutionnel) et Chantal Derkenne (Service Recherche et Technologies Avancées) ont participé au Comité de pilotage et de suivi de l’étude.

Mickaël Dupré, psycho-sociologue, a apporté son expertise de chercheur dans la conception des entretiens qualitatifs réalisés à Montréal, Paris et Marrakech ; ainsi que dans la sélection des visuels, la réalisation du questionnaire et l’analyse des résultats, aux côtés de l’équipe BVA.

Le site d’informations Qu’est-ce qu’on fait ?! a apporté son soutien dans le traitement les résultats.
Leur équipe a travaillé à nos côtés afin de faciliter la vulgarisation et la diffusion des résultats de la recherche, sous la forme d’une plateforme digitale associée à une banque d’images àutiliser.

Conversation-330x330The Conversation France est partenaire média de Place To B. L’expertise académique de ce journal en ligne nous a permis d’identifier des profils de chercheurs que nous avons sollicités au cours de notre recherche : Mickaël Dupré était l’un d’entre eux.
Cette collaboration nous a également permis de sélectionner des contenus en lien avec l’étude et de les re-publier sur notre blog en creative communs. La chef de rubrique Environnement et Énergie Jennifer Gallé et la responsable des réseaux sociaux et de la rubrique Arts et Culture Sonia Zannad furent nos interlocutrices tout au long de ce travail.

 


Cette étude vous intéresse ?

Venez challenger les premiers résultats de l’étude le 24 mars prochain en avant première !