L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

Publié le 28/06/2019

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser à toutes les actus environnementales ? Pas de panique ! Loi énergie-climat, canicule, sortie du charbon… Place To B a fait pour vous une petite sélection tout en GIF !

Bonne nouvelle !
C’est maintenant inscrit dans la loi ! Hier, jeudi 27 juin, l’Assemblée nationale a voté pour l’inscription de « l’urgence écologique et climatique » dans la loi « énergie et climat ». Concrètement,  l’article 1er du projet de loi prévoit d’atteindre « la neutralité carbone » à l’horizon 2050. Ce qui suppose de ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que le pays ne peut en absorber via notamment les forêts ou les sols.
Pour ce faire, la France devra diviser ses émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six par rapport à 1990. Le texte prévoit une baisse de 40% de la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030, contre 30% précédemment. Mais, d’après Delphine Batho, « c’est un chiffre politique » ne correspondant pas aux préconisations des scientifiques.
« Le coeur du débat est de savoir si l’urgence climatique, c’est juste des mots ou s’il y a un traduction concrète », a insisté l’ex-ministre, qui a proposé de prendre comme indicateur « l’empreinte carbone ». Il tient notamment compte des émissions de gaz à effet de serre liées aux importations et exportations.
Affaire à suivre …

Le charbon, c’est plus bon.
Toujours dans la loi énergie-climat, dont le vote a fait l’actualité cette semaine, L’Assemblée nationale a donné son feu vert jeudi soir pour permettre au gouvernement de procéder à la fermeture des quatre dernières centrales à charbon d’ici 2022.
La mesure, adoptée par 48 voix et 5 abstentions, prévoit qu’un décret plafonnera les émissions de gaz à effet de serre émises par les installations de production d’électricité à partir de combustibles fossiles situées en métropole « et émettant plus de 0,550 tonne d’équivalents CO2 par heure ».
Cela « conduira les exploitants des centrales à cesser l’exploitation des tranches fonctionnant au charbon ».
Le charbon représente « 1,8% » de la part de production d’électricité, « mais c’est 35% des émissions que nous allons réduire », a souligné Célia de Lavergne, responsable du texte pour LREM.
Conclusion ? Keep it in the ground!

Chaud devant !
Cela ne vous aura pas échappé, la France, comme de nombreux pays dans le monde sont en ce moment même frappé par une vague de chaleur extrême, un nouvel épisode de canicule similaire à celui qui avait touché le pays en 2003.
Les départements des Bouches-du-Rhône, du Gard, de l’Hérault et du Vaucluse sont en alerte rouge ce vendredi 28 juin, où les températures locales vont enregistrer des records. Dans l’après-midi, « on atteindra fréquemment 42 à 45 °C et des records absolus de températures maximales pourraient être battus », prévient Météo-France.
Le précédent record de température maximale remonte au 12 août 2003 avec 44,1 °C et avait été enregistré à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard. « Battre ce record aussi tôt dans l’année serait exceptionnel », note la prévisionniste Christelle Robert.
Combien de tristes records faudra t-il battre pour agir vraiment ?

Mauvais élève.
Le Haut Conseil pour le climat a publié, ce mercredi 26 juin, son premier rapport annuel. Cet organisme indépendant créé par Emmanuel Macron en Mai dernier, est chargé d’émettre des recommandations au gouvernement sur la mise en œuvre des politiques publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
D’après le rapport, les objectifs fixés par le gouvernement ne sont pas atteints. Entre autres, le budget carbone 2015-2018 (le plafond d’émission de gaz à effet de serre fixé sur cette période) n’a pas été respecté. Il a même été dépassé de 62 millions de tonnes de CO2 . De plus, « la réduction réelle des émissions de gaz à effet de serre, de 1,1 % par an en moyenne pour la période récente, est quasiment deux fois trop lente par rapport au rythme nécessaire pour la réalisation des objectifs ».
Le Haut Conseil propose alors plusieurs pistes d’amélioration, que le gouvernement a bien intérêt à suivre.
 Au travail !

New York montre l’exemple.
Alors qu’au niveau national, le président américain Donald Trump n’en finit plus de nier l’urgence climatique, au niveau fédéral, la lutte dans le sens inverse s’intensifie. En effet, mercredi 19 juin, loin de la Maison Blanche, l’état de New York a approuvé l’une des lois de réduction des gaz à effet de serre les plus ambitieuses de la planète dont l’objectif est d’atteindre une économie dite « zéro carbone » d’ici 2050.
Le texte prévoit une réduction de 85% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 et une incitation à la compensation des 15% d’émissions restantes. Une loi qui se veut pionnière autant en matière de changement climatique que de justice sociale. « La plus ambitieuse du pays en matière de justice climatique », selon les associations de protection de l’environnement.
Bravo !

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE