L’actu écolo de la semaine en GIF ! #48

Publié le 22/03/2019

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser à toutes les actus environnementales ? Pas de panique ! Naufrage du Grande America, label sur les véhicules propres et bilan de la Marche Du Siècle… Place To B a fait pour vous une petite sélection tout en GIF !

Touché, coulé, pollué
C’est un naufrage qui a fait grand bruit la semaine dernière : celui du navire italien Grande-America. Ce dernier contenait non moins de 1 050 tonnes de matières dangereuses, selon l’inventaire détaillé de la cargaison rendu public jeudi 21 mars par la préfecture maritime de l’Atlantique. Dès le lendemain du naufrage, la préfecture maritime (Premar) avait dressé un premier inventaire, parlant de 365 conteneurs, dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses.
Surfrider Foundation Europe, engagée depuis 29 ans dans la protection des océans, a annoncé il y a quelques jours qu’elle allait porter plainte contre l’armateur italien et le capitaine du navire. Et parce qu’une action en justice n’empêchera pas le scenario de se reproduire, Surfrider Europe lance une pétition à destination des autorités publiques européennes et internationales afin de renforcer la réglementation en matière de transport maritime. Signez là et partagez là autour de vous ! http://petition.surfrider.eu/petitions/grande-america/
Make our ocean great again !

Montre moi ton label et je te dirai si tu pollues
Des parlementaires préconisent la création d’un label pour comparer le coût total de possession et les émissions globales du cycle de vie des différents modèles de véhicules. A l’image de l’étiquette énergie pour l’électroménager et les logements. L’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (Opecst) s’est penché sur l’ambition, inscrite dans le plan climat, de mettre un terme aux ventes de véhicules thermiques en 2040. Si cet objectif est réalisable, il nécessitera un fort investissement de la part des pouvoirs publics (500 Md€), estiment-ils, après avoir comparé différents scénarios. Les aides à l’acquisition de véhicules propres devront être maintenues pour encourager cette transition et le développement des réseaux de bornes de recharge et de stations hydrogène. Les parlementaires préconisent également la mise en place d’un label pour permettre aux consommateurs de comparer le coût des différentes technologies, d’un point de vue économique mais aussi écologique.
En voiture (propre) Simone !

End coal now !
Face à l’urgence climatique, la finance se mobilise contre le charbon. Plusieurs gestionnaires d’actifs ont modifié leur politique d’investissement dans le charbon dans l’espoir de limiter la hausse des températures à deux degrés d’ici 2025. BNP Paribas Asset Management a ainsi annoncé le 14 mars un durcissement de sa politique d’investissement concernant les entreprises présentes dans ce secteur. La société de gestion exclura désormais de ses portefeuilles celles qui génèrent plus de 10 % de leur chiffre d’affaires dans l’extraction de ce combustible ou qui représentent 1 % ou plus de la production mondiale. Un pas en avant vers la réduction du charbon, l’une des énergies fossiles les plus polluantes.
N’en déplaise à Donald.

SOS de terriens en détresse
À l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le 18 mars dernier, l’ONU a publié un rapport préoccupant. Non seulement les populations les plus pauvres continuent de manquer d’eau mais le problème s’aggrave. En cause, le réchauffement climatique ou encore l’augmentation du nombre de réfugiés. Trois personnes sur dix dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable et six sur dix sont privées d’installations sanitaires. Cette pénurie d’eau concerne avant tout les pays les plus pauvres. En Afrique subsaharienne, par exemple, où une personne sur quatre seulement dispose d’une source d’eau potable, les populations les plus fragiles récupèrent de l’eau grâce à des camions citernes ou des petits vendeurs. Elles payent l’eau dix fois plus cher que les populations plus riches, s’indigne l’ONU. Certaines familles dépensent même le tiers de leurs revenus pour avoir simplement un minimum d’eau.
A quand l’accès à l’eau enfin considéré comme un droit fondamental ?

Unis pour le climat et la solidarité
Des centaines de milliers de personnes ont défilé samedi 16 mars dernier dans 220 villes françaises, en convergeant avec l’acte XVIII des gilets jaunes, pour exiger un nouveau système conciliant écologie et justice sociale. Baptisée Marche du Siècle par ses organisateurs, cette manifestation devait tenir les promesses de son ambition. Pour les milliers de participants, ce fut un succès. À Paris, le cortège Urgence pour la justice climatique et sociale a réussi la convergence des luttes entre gilets verts et gilets jaunes. « L’idée pour ce 16 mars est de durcir le rapport de force face à ce gouvernement qui reste sourd à tous les mouvements. Ils ont voulu diviser écolos et gilets jaunes, mais nous combattons tous le même système », a résume Élodie Nace, militante d’Alternatiba et ANV-COP21.
Fin du monde, faim du mois, même combat !

 

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE