COP24 : Bienvenue à Katowice !

Publié le 03/12/2018

La 24eme Conférence des Parties de la CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques) vient de s’ouvrir à Katowice en Pologne. Jusqu’au 14 décembre, les délégués des 195 pays membres se retrouvent avec les représentants de la société civile au coeur de la fameuse zone bleue, la zone des négociations.

Suivez avec nous ces 2 semaines très intenses pour comprendre comment se joue l’avenir du climat.

Organiser la COP en Pologne : un symbole fort

Organiser une conférence climat au coeur du bassin minier polonais, dans l’ancienne capitale du charbon, peut sembler paradoxal, mais la Pologne souhaite faire de cet événement le point de départ d’une grande politique de transition énergétique pour le pays. Avec une industrie charbonnière qui emploie encore quelques 5 millions de travailleurs, il faut penser à rendre durable le mix énergétique du pays et à aider à la reconversion de ces travailleurs.

 

D’autres symboles entourent cette COP : l’importance de faire passer l’Accord de Paris de l’état d’ambition à l’état d’action, illustré notamment par le début de la COP 1 jour plus tôt que prévu, de peur de n’avoir assez de temps pour les négociations.

Enfin le dernier symbole fort de cette session : la forte présence de la société civile, à la fois dans l’enceinte des négociations etautour. Contrairement à la COP 23, les pavillons des différentes organisations ne sont pas situés dans un tout autre bâtiment mais directement liés au centre de conférence, et le Greenpeace Hub est situé à moins de 5 min.

Ce qui se négocie au coeur de la COP24

Au menu de cette COP, un enjeu crucial pour tous : réussir à faire passer l’Accord de Paris des mots à l’action. Les délégués des pays doivent, avant la fin de cette session de négociations, aboutir à un texte qui décrit concrètement comment arriver aux objectifs de l’Accord de Paris.

La finance climat a également un rôle clé à jouer. Pouvoir financer la transition écologique des pays à travers le monde est primordial, passe par plusieurs types d’actions : le désinvestissement, le Fonds Vert pour le climat, l’aide publique au développement, etc. La Banque Mondiale a d’ores et déjà annoncé que 200 milliards de dollars supplémentaires seraient consacrés au climat dans leur budget à partir de 2020.

Enfin dernier sujet central pendant les 2 semaines : l’Ambition des pays en termes de lutte contre les changements climatiques. En 2015, ils s’étaient engagés à augmenter leurs engagements tous les cinq ans, et à l’approche de l’échéance, tous sont attendus. Sauront-ils redéfinir leur NDC (contribution nationale) vers des objectifs plus ambitieux ?

Ce qu’il faut retenir de ces deux premières journées

On peut dire que cette COP24 aura démarré doucement, lors de ces deux premiers jours à Katowice.

Hormis la cérémonie officielle d’ouverture présidée par le Ministre Polonais de l’énergie, Michal Kurtyka, qui a démarré comme prévu ce matin aux alentours de 10h, les plénières marquant le lancement des négociations ont été retardées, en partie à cause de la volonté de la Turquie de modifier sa position actuelle de pays contributeur du Fond Vert.

Mais cela n’a pas empêché la Présidence Polonaise et les autres pays d’afficher clairement leur volonté de mener à bien cette COP, d’augmenter leurs objectifs de réduction d’émissions, et d’accélérer l’implémentation concrète de l’Accord de Paris. Ils doivent ainsi travailler de concert pour s’accorder sur le Katowice Rulebook, qui devra être en grande partie finalisé avant ce Samedi et qui mettra noir sur blanc comment les pays devront agir pour respecter l’Accord de Paris, avec de premiers résultats aussi tôt que 2020.

En parallèle du lancement du Segment politique de Haut Niveau, rassemblant pas moins de 30 chefs d’Etat, les négociateurs se sont mis d’accord sur la nécessité de conduire des discussions plus informelles qui permettront d’avancer sur des points plus techniques comme la technologie, l’énergie ou encore la finance.

Sans oublier le sujet des “Pertes et Dommages”, mis en lumière lors d’une plénière et qui préoccupent de nombreux pays. En effet, l’objectif autour de cet enjeu devenant de plus en plus important est de pouvoir chiffrer les préjudices causés par le changement climatique, tant au regard des pertes irréversibles que des dommages à réparer. Il s’agit alors de pouvoir estimer ces préjudices mais aussi de pouvoir les anticiper (et c’est là que se posent les questions d’adaptation et de mitigation).

Lors de la COP19 de Varsovie, un mécanisme international disposant d’un comité exécutif de vingt pays membres avait été créé afin de pouvoir mieux travailler sur cette problématique.

Volonté et invités politiques

Autre information importante de la journée : les déclarations de l’Union Européenne qui souhaite s’engager à part entière dans la réalisation de l’Accord de Paris et invite tous les pays à faire de même, avec comme directives les recommandations du Rapport Spécial du GIEC, sorti il y a deux mois environ. Pour preuve de leur engagement profond, la volonté affichée d’atteindre une Europe 0 carbone d’ici 2050.

Enfin un invité surprise a participé à la journée d’inauguration de cette COP24 : Arnold Schwarzenegger est venu exprimer son soutien aux négociateurs et acteurs de la société civile au coeur de la zone bleue. Le Terminator a expliqué comment il mettait en place la transition écologique dans sa propre maison, et a cité de nombreux exemples en Californie, l’état dont il est gouverneur. Pour lui, le futur de la transition se cache dans l’évolution des technologies, pour permettre de se passer des énergies fossiles.

Alors quel sera le bilan de cette 24ème Conférence des Parties ?

D’autres éléments de réponse à venir dès demain sur le blog.

En attendant, retrouvez toutes les premières photos de la COP sur Flickr.

 

Nos derniers articles

La COP24 s’est achevée, le Rulebook a été adopté

16/12/2018 par Anne-Sophie Lahaye

Le Katowice Rulebook a finalement été adopté hier soir, avec une trentaine d’heures de......

LIRE
L'ARTICLE

Avant-dernier jour de la COP24: on parle Bilan Mondial et éducation !

13/12/2018 par Anne-Sophie Lahaye

Nous sommes déjà à l’avant-dernier jours des négociations de la COP24 à Katowice !......

LIRE
L'ARTICLE

Jour 9 à la COP24 : l’Ambition au cœur des discussions

12/12/2018 par Anne-Sophie Lahaye

La deuxième semaine de négociations est bien entammée et nous en sommes déjà au......

LIRE
L'ARTICLE