L’actu écolo de la semaine en GIF ! #39

Publié le 19/10/2018

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser à toutes les actus environnementales ? Pas de panique ! Députés engagés, réveil écologique et péage urbain … Place To B a fait pour vous une petite sélection tout en GIF !

 

L’Union fait la force ! Des députés de six groupes politiques ont décidé d’unir leurs forces pour le climat, en lançant, mardi 16 octobre, un collectif inédit au Palais-Bourbon pour soutenir des mesures en faveur de l’environnement.
Intitulé « Accélérons la transition écologique et solidaire ! », ce groupe informel rassemble près de 130 députés, selon ses initiateurs, venant de quasiment tous les bancs – seule La France insoumise a refusé d’y participer.
L’idée de réunir des élus de sensibilité écologiste, d’horizons divers, a germé dans l’esprit du député LRM du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, en lien avec son collègue socialiste de Mayenne Guillaume Garot. « Notre démarche vise à organiser à l’Assemblée le travail transpartisan, afin ­d’accélérer sur les sujets liés à la transition écologique », explique le premier, proche de Nicolas Hulot. En Marche… accélérons !

Debout les gars, réveillez-vous ! Face aux désastres climatiques et environnementaux, les choses bougent et les mentalités changent.
En témoigne ce Manifeste pour un réveil écologique qui, lancé il y a trois semaines seulement, rencontre déjà un succès fulgurant auprès des étudiants des grandes écoles (HEC, Ulm, Polytechnique…).
Le message ? Boycotter les entreprises polluantes et bien choisir ses futurs recruteurs, pour ne pas participer à un système contribuant au réchauffement climatique.
« En tant que citoyens, en tant que consommateurs, en tant que travailleurs, nous affirmons donc dans ce manifeste notre détermination à changer un système économique en lequel nous ne croyons plus » déclare notamment le texte. Devoir de la semaine ? Signer l’Appel !

 Hors la loi. Après Intermarché et Pizzahut en Août, c’est au tour de McDonald’s et de KFC de subir les foudres de Zero Waste France.
Jeudi 18 octobre, l’association de protection de l’environnement a déposé plainte contre deux établissements des célèbres chaines de fast-food pour non respect de la législation française en matière de tri des déchets, et notamment du décret du 10 mars 2016, dit “décret 5 flux”, qui oblige les entreprises à trier le papier, le plastique, le métal, le verre et le bois.
Cette plainte fait suite à une enquête menée par l’association dans ces franchises, toutes deux situées place de la République, à Paris, pendant laquelle elle a documenté l’absence de poubelles de tri en salle et analysé les sacs une fois sortis.
Un « immense gâchis quotidien« , déplore-t-elle, quand une part importante de ces déchets sont recyclables. Le tri sélectif, ça ne se fait pas au pif !

Quand on arrive en ville … Le projet de loi d’orientation des mobilités, qui devrait être présenté début novembre en Conseil des ministres, prévoit la possibilité pour les grandes villes de plus de 100.000 habitants de mettre en place des péages urbains, a indiqué, jeudi 18 octobre sur BFMTV, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.
Le ministre a confirmé les informations révélées mercredi par le site Contexte. Selon le projet de loi transmis au Conseil d’Etat, les villes pourront instaurer un « tarif de congestion » pour « limiter la circulation automobile et lutter contre la pollution et les nuisances environnementales ».
Pour les villes de plus de 100.000 habitants, les conducteurs de véhicules légers pourraient s’acquitter de 2,5 euros par jour à l’entrée des communes.
Pour les villes de plus de 500.000 habitants, le montant sera plus élevé : 5 euros pour une voiture et « 10 euros maximum pour un poids-lourd », a indiqué le ministre.
Ces tarifs seront débattus par les parlementaires lors de l’examen du projet de loi « mobilités » au printemps 2019. Bientôt plus en voiture en ville Simone ?

Nouvelle Commission pour un Nouveau Climat. La lutte contre le réchauffement climatique est plus que jamais nécessaire, mais il est également grand temps de s’adapter à ses effets déjà visibles.
Telle est la philosophie d’une nouvelle commission internationale sur le climat lancée mardi aux Pays-Bas.
Partant du principe que “les traités, initiatives et organisations impliquées dans la réduction des gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique” existent déjà en nombre “suffisant”, les fondateurs de la nouvelle Commission globale pour l’adaptation (GCA), basée à Rotterdam, ont décidé de se concentrer sur les actions à mener pour faire face à la situation actuelle, rapporte NRC Handelsblad.
Soutenue par 17 pays, dont l’Allemagne, la Chine, le Royaume-Uni ou le Canada, “la Commission proposera des solutions pour réduire les dégâts entraînés par la hausse des températures, ainsi que les arguments scientifiques et économiques susceptibles de convaincre les pays de les appliquer”, précise Bloomberg. Make our planet (finally) great again ?

 

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #41

16/11/2018 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

Le J-Terre, le nouveau JT écolo 2.0 !

08/11/2018 par Anne-Sophie Lahaye

Le Journal de la Terre (J-Terre), c’est LE nouveau format de l’actualité écologique que......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #40

26/10/2018 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE