Vincent Verzat nous mobilise pour le climat !

Publié le 11/10/2018

Vous l’avez déjà sûrement vu dans les vidéos de sa chaîne « Partager C’est Sympa », qui cumulent déjà plusieurs millions de vues sur Facebook et Youtube, Vincent Verzat est le visage du militantisme cool, engagé et osé.
Parti d’une simple envie de mettre en avant les gens qui s’engagent pour l’environnement, Vincent change aujourd’hui d’échelle et nous invite à un vrai sursaut citoyen.

Rencontre.

Place To B – Peux-tu nous parler un peu de ton parcours, de ce qui t’a amené à ouvrir ta chaîne Youtube et surtout à parler d’environnement ?

Vincent  Avant de lancer le projet « Partager C’est Sympa », j’étais vidéaste activiste pour plusieurs ONGs françaises.
J’ai notamment été en charge de la gestion de campagnes vidéos pour l’association 350.org.
Mais malgré toute l’énergie que je mettais dans la production de ces vidéos, je voyais bien qu’il y avait un réel souci dans la diffusion du message qui n’arrivait qu’aux personnes déjà engagées et sensibilisées.
Même si la campagne était dynamique et le message punchy, ce n’était au fond qu’une succession de « call to action », sans prendre le temps d’expliquer le fond du problème et surtout toutes ces vidéos ne mettaient pas les gens en avant.
Or moi ce qui me motive à agir dans le domaine du climat c’est justement d’aller rencontrer des gens, de participer à des actions collectives…
Dans le même temps, je me rendais compte du succès grandissant des « vlogs » sur Youtube, qui mettaient justement en lumière les gens du quotidien.
Mais à l’époque, il n’y avait rien sur l’environnement. Alors que nous aussi, militants écolos, on vivait des trucs super intéressants avec des gens géniaux.
Je me suis dit qu’il fallait mettre ça en avant.
Alors j’ai fait le pari fou de faire croire que je savais faire des vlogs. J’ai créé la chaîne « Partager C’est Sympa » et j’ai été invité au Texas pour ma toute première expérience. C’était pour un reportage sur les banques françaises qui finançaient des projets pas très propres là-bas.
J’ai suivi pendant plusieurs jours Lucie Pinson, des Amis de la Terre et je me filmais en racontant cette affaire et en montrant les gens impliqués avec moi.
Finalement, le pari a été gagné en 1 an ! J’ai réussi à construire une vraie communauté qui était réceptive à mes messages et relayait mes vidéos.

Place To B –  Peux-tu nous expliquer en quelques mots le concept de « Partager C’est Sympa » ?

Vincent –  L’objectif du projet c’est de donner aux gens l’envie et les moyens de passer à l’action pour construire un monde juste et durable pour tous.
J’ai vraiment envie de véhiculer des messages avec un ton dynamique et positif, mais ce n’est pas pour autant que je me voile la face.
Le but est de regarder le monde tel qu’il est mais de donner les moyens aux gens de s’impliquer.
C’est pour ça qu’il y a toujours au moins 3 « call to action » dans mes vidéos : une action individuelle, une action politique et une action collective.
Il faut pouvoir donner plusieurs pistes car tout le monde n’est pas au même niveau et n’a pas les mêmes moyens d’action.
Le premier mode d’action et celui qui est le plus simple c’est déjà de partager mes vidéos.
Et ce n’est pas rien ! Cela fait de ces gens de véritables ambassadeurs, car une personne qui partage est une personne qui revendique haut et fort qu’elle se reconnaît dans le message.

Place To B –  Avec tes collègues Juliette, Victor et Margot, votre but premier était de mettre en lumière des projets impactants, de parler d’environnement et de société de manière positive en donnant de l’espoir aux gens… On a l’impression que vous avez un peu changé d’axe depuis et que vous vous tournez vers quelque chose de plus militant et plus coup de poing : est-ce le cas ? pourquoi ?

Vincent   Un an après le démarrage de « Partager C’est Sympa », on a fait un bilan avec l’équipe, pour savoir où est-ce qu’on voulait aller.
On est parti du constat que de plus en plus de Youtubeurs ou d’influenceurs se saisissaient du sujet alors qu’ils n’étaient pas forcément très engagés ou connaisseurs par ailleurs.
Mais peu osaient aller dans la radicalité et l’exigence. On a donc voulu évoluer un peu pour proposer cela aux gens : leur proposer des actions plus engagées, creuser des sujets plus complexes, en suivant l’actualité.
On a aussi décidé de sortir un peu de notre simple rôle de producteurs de vidéo.
Par exemple on a aidé à organiser la grande manifestation pour le climat du 8 septembre dernier à Lyon, et nous sommes actuellement en train de préparer la prochaine (le 13 octobre).
On recherche sans cesse les points de levier en se demandant, au fond, qu’est-ce qui dérange ? Comment aller plus loin que les petits pas ? Que peut-on et doit-on exiger de plus ? C’est là qu’il faut appuyer.
Avant nous reprenions les « call to action » des ONGs, aujourd’hui nous voulons d’avantage être des co-créateurs de campagnes.

Place To B –  J’en viens à ce nouveau projet – Le JTerre – dont tu es partenaire. Qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre l’équipe ?

Vincent –  J’ai tout de suite adhéré au projet car je trouvais sincèrement qu’il y avait un gros manque d’informations au sujet de l’écologie et que les enjeux climatiques étaient souvent traités de manière trop superficielle, sans chercher à comprendre le pourquoi ni comment.
Aussi, je m’étais rendu compte que les médias grands publics avaient souvent tendance à dépolitiser la cause et à presque faire culpabiliser le citoyen.
Je me souviens par exemple de ce reportage sur M6 portant sur le changement climatique où la journaliste terminait avec ce sondage « Et vous, changez-vous vos habitudes ? ».
Il était temps de redonner la parole aux citoyens, de leur donner des clés d’action sans les faire culpabiliser et surtout de leur expliquer clairement tous les ressorts et les causes de la situation climatique que nous vivons.
Ensuite, c’est aussi cette équipe qui m’a donné envie d’y aller.
C’est rare de trouver des gens qui ont la même envie que toi, la même façon de vouloir travailler.
Je suis vraiment admiratif de toute l’équipe et de l’énergie que chacun a mis dans le projet (notamment l’équipe des Parasites à la réalisation, qui ont fait un boulot de fou !).

« Si ma voix peut provoquer une prise de conscience, je l’utilise au maximum ! »

Place To B –  Est-ce que tu as senti une évolution de la prise de conscience ces derniers mois ? Avec par exemple la démission de Nicolas Hulot, la canicule de cet été et tout dernièrement le rapport du GIEC…

Vincent –  Depuis le début de mon travail de vidéaste, je mets toute mon énergie pour contribuer de la meilleure façon possible à un véritable sursaut citoyen.
Si ma voix peut provoquer une prise de conscience, je l’utilise au maximum !
Mais je suis conscient que même si de plus en plus de gens nous rejoignent et veulent s’engager, il y a toujours cette majorité qui continue à vivre sa vie normalement, à faire ses courses, pendant que nous nous mobilisons pour le climat.
Mais dans le même temps, je sens une forme d’engagement de plus en plus radical chez les personnes conscientisées.
Forcément, vu l’évolution de la situation, on se retrouve avec deux cas de figures : il y a d’une part ceux qui sont les plus pessimistes et qui te diront qu’il n’y a plus rien à faire, que c’est foutu, et d’autre part ceux qui sont convaincus qu’il est encore temps de changer les choses.
Notre objectif à nous est dans tous les cas d’accompagner cette prise de conscience et de d’être stratégique pour parvenir à un changement d’échelle.
Nous n’avons pas tous le même point de vue, le même niveau d’engagement, mais nous pouvons toujours agir ensemble.
C’est d’ailleurs à mon sens la seule manière de réagir à ce qu’il se passe.
Ni toi ni moi n’avons choisi d’être là à cette époque, nous subissons les choix politiques des 100 dernières années, mais maintenant on fait quoi ?
Pour ma part, j’ai choisi d’être acteur du changement.

Place To B –  Récemment a vu le jour la plateforme « Il est encore temps », peux-tu nous expliquer ce que c’est ?

Vincent –  C’est une initiative de mon camarade Victor Vauquois (qui travaille avec moi sur « Partager C’est Sympa ») et d’Elliot Lepers (le créateur de l’application « 90 jours »).
C’est une plateforme destinée à guider toutes celles et ceux qui veulent agir pour l’environnement, en les aidant à trouver leur place, à trouver les actions qu’ils peuvent mettre en place dans leur quotidien pour contribuer à leur échelle.
Que ce soit en solo ou en groupe, vous pouvez trouver des pétitions à rejoindre, des actions à mener, les prochains rassemblements prévus pour le climat, ou encore des écogestes à mettre en place. Il y en a vraiment pour tout le monde !
Nous voulons accompagner ce sursaut citoyen en proposant une continuité aux mobilisations du type Marches pour le climat, en répertoriant tout ce qui est possible de faire aujourd’hui pour agir.
Et ca marche ! En quelques jours, grâce à une grosse vidéo de lancement réunissant 9 créateurs vidéo et Pablo Servigne, et qui a fait d’ailleurs 5 millions de vues, nous avons eu 85.000 inscrits sur le site ! Preuve que les gens sont prêts à s’engager concrètement et à agir là où ils auront le plus d’impact.
Rendez-vous donc sur ilestencoretemps.fr pour passer vous aussi à l’action !

Place To B –  Comment faire changer d’échelle la population et aller chercher les gens ?

Vincent – En proposant des trucs cools ! Si on fait culpabiliser les gens ou qu’on reste dans le catastrophisme ambiant, on n’arrivera à rien.
Alors on organise des actions qui sortent de l’ordinaire, comme des actions de désobéissance civile, des Marches avec un Village des solutions après, des sièges de Mairies etc
Il ne faut pas hésiter à proposer des choses ambitieuses et originales, les gens auront envie de suivre !

Suivez Partager C’est Sympa :

Sur Facebook : https://www.facebook.com/PartagerCestSympa/
Sur Twitter : @PartagerCSympa
Sur Youtube : https://www.youtube.com/user/elfuegoo/featured

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #39

19/10/2018 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

Vincent Verzat nous mobilise pour le climat !

11/10/2018 par Anne-Sophie Lahaye

Vous l’avez déjà sûrement vu dans les vidéos de sa chaîne « Partager C’est Sympa »,......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #38

05/10/2018 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE