Les jeunes ne votent pas ? Nudge-ons les !

Publié le 29/09/2017 - en partenariat avec BVA

A Place to B, nous aimons aussi vous parler de projets et d’études qui passent sous le radar mais qui valent le coup d’être connues. Nous animons aussi, avec le collectif Démocratie Ouverte, le projet Place to DO pour donner de la visibilité aux innovations démocratiques et aux réflexions sur l’état de notre démocratie. Voilà donc deux bonnes raisons de vous parler d’une expérimentation menée au sein de BVA sur l’utilisation du nudge sur les jeunes de 18-25 ans pour accroître leur participation aux élections !

Tout d’abord, clarifions rapidement ce que l’on désigne par nudge. Un nudge est une poussée, une incitation douce ou un simple coup de pouce qui vise à modifier un comportement ou à déclencher une action. Inspirés par les leviers identifiés par l’économie comportementale, les nudges visent à placer leurs cibles dans des contextes favorisant un comportement spécifique recherché. S’il peut bien-sûr être mobilisé dans le cadre du marketing, le nudge a surtout été popularisé par le livre Nudge: la méthode douce pour inspirer la bonne décision, de Cass Sunstein et Richard Thaler où l’incitation est vue comme une manière idéale d’orienter les individus vers des actions bénéfiques pour la société. Un exemple de nudge qui vous dira peut-être quelque chose : les dessins de mouches dans les urinoirs pour diminuer la charge de nettoyage après le passage des usagers !

L’expérimentation réalisée en début d’année par Philippe Hazet, étudiant du Master 204 Dauphine, lors de sa mission académique au sein de BVA, l’un de nos partenaires ressources, se basait sur un constat simple : l’abstention augmente à chaque élection et elle est particulièrement importante chez les 18-25 ans. Elle a ainsi dépassé largement les 50% pour cette classe d’âge aux municipales de 2014. Pourquoi alors ne pas mobiliser les nudges auprès de cette population pour lutter contre l’abstention ? C’est ce que Philippe a essayé de faire au sein de son université avec le soutien de BVA, notamment via un usage original des réseaux sociaux.
Envie d’en savoir plus ? Alors prenez quelques instants pour regarder la vidéo de l’interview de Philippe réalisée par Sami où il présente son travail :

Si vous voulez en savoir plus, l’étude réalisée par Philippe est intégralement disponible ici et en version courte ici.

Le potentiel du nudge pour lutter contre l’abstention semble en tout cas important. Espérons que d’autres se pencheront sur la question et que nous verrons fleurir à l’avenir plein de petites incitations pour nous pousser gentiment à être plus impliqué dans notre démocratie, et pas seulement pendant les élections d’ailleurs !

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF !

20/10/2017 par Sami Cheikh Moussa

Hello les amis, on vous propose un nouveau rendez-vous hebdomadaire : une petite revue......

LIRE
L'ARTICLE

Réemploi, à la découverte de la poubelle jaune du BTP !

18/10/2017 par Sami Cheikh Moussa

L’économie circulaire impose de remettre en cause les pratiques de tous les secteurs. Dans......

LIRE
L'ARTICLE

Climate Chance 2017 : les acteurs du sommet en vidéos

09/10/2017 par Sami Cheikh Moussa

Vous vous en souvenez peut-être, l’année dernière, à l’issue de la première édition du......

LIRE
L'ARTICLE