Dix ans après Ecolo-Info, voilà Yolo, le robot de veille écolo

Publié le 22/05/2017

Il y a tout juste dix ans naissait Ecolo-info, une barre d’outil collaborative qui venait s’installer dans votre navigateur web afin de donner accès à un ensemble de sites web sélectionnés par une communauté de convaincus désireux de partager leur connaissance de l’écologie et du développement durable. Sites d’information, blogs, associations ou sites commerçants y étaient classés de manière à ce que chacun puisse s’informer, échanger, agir et consommer autrement…

A l’époque, cela faisait quelques mois qu’Al Gore avait heurté le monde avec sa vérité qui dérange et que Nicolas Hulot avait motivé plus de 800 000 français à signer le Pacte Ecologique. Grenelle de l’Environnement oblige, l’appétence des médias pour ces sujets démarrait et plusieurs millions de clics ont été généré via cet outil gratuit, facile d’accès et géré collectivement par une bande de bénévoles-bloggeurs-engagés qui ont donné naissance, un an plus tard, au blog collectif et à l’association du même nom, comme je l’expliquais dans l’interview suivante, en 2008 :

Très utilisé jusqu’en 2010, l’outil fut ensuite difficile à entretenir : la masse d’informations grandissant, nous étions passé de 600 sites référencés initialement à plus du double, si bien que nous avons décidé alors de nous concentrer sur l’animation du blog Ecoloinfo.com, tout en instaurant des fils twitter de veille, en structurant un réseau d’éco-informateurs, en organisant des événements…

Copie d’écran du site d’Ecoloinfo.com – le site a été piraté par des Chinois en août 2016, nous travaillons à la mise en place d’un nouveau site, avec une nouvelle identité, pour 2018

Fin 2009 nous étions quatre, dans l’équipe, à nous déplacer pour suivre les négociations de Copenhague sur le climat. De quoi sentir et participer aux nouveaux modes de mobilisation de la la société civile et nous donner envie, en 2015 d’organiser l’événement Place to B, au cœur de Paris, pour la COP21 – événement durant lequel nous avons réuni des bloggeurs, journalistes, photographes, dessinateurs, auteurs et autres types de narrateurs du monde entier afin d’inventer à plusieurs un nouveau récit sur le climat.

Essais et matchs

Si je prends le temps de vous raconter cette histoire, c’est parce que c’est avec la même intention que j’ai accepté la proposition de Benoît Raphael, quand il est venu me voir fin 2016. En me présentant sa démarche de veille assistée par une intelligence artificielle sur des sujets spécifiques, j’ai vu là la possibilité d’avoir un assistant personnel en mesure de nous aider, chaque jour, à accéder à une information de qualité sur les sujets qui sont les nôtres (l’écologie, le climat, l’énergie).

Certes je suis abonnée à nombre de lettres d’information, je reçois tonne de communiqués de presse, je fais aussi de la veille via les réseaux sociaux et mon agrégateur de flux… mais force est de constater que je n’ai pas toujours le temps de lire, scruter et sélectionner l’information qui sera la plus pertinente pour moi. Bénéficier d’un robot en mesure de m’envoyer un « digest » adapté à mes besoins et m’orienter vers des contenus vers lesquels je ne serai pas allé autrement sont deux aspects qui ont fini de me convaincre : pendant plusieurs semaines, j’ai donc pris un peu de temps pour façonner YOLO, un robot spécialisé dans les questions d’énergie, de climat et d’environnement. Deux fois par semaine, il m’envoie une dizaine de liens que je prends le soin de consulter : je lui indique alors si ça « matche » ou non. Peu à peu, il a amélioré ses sélections. Peu à peu, j’ai compris sa logique. Peu à peu, ensemble, nous avons commencé à échanger de sorte que nous sommes en mesure de vous le présenter aujourd’hui.

YOLO en entier… Crédit : Clémence Perrin

Pour comprendre son fonctionnement, le mieux est de consulter les articles explicatifs rédigés par Benoît (éleveur de Flint et Jeff, spécialisé sur les médias)  et . Notez bien qu’à la différence d’un algorithme, une intelligence artificielle ne se programme pas. On ne lui donne pas de critères, on ne lui décrit pas ce qui fait la qualité d’un article. On lui montre simplement, mais de façon répétée, ce qu’on estime être de la qualité pour qu’elle se forge d’elle même ses propres critères.

Si les robots personnels – tels Flint – évoluent en fonction de ce que vous leur demandez, les robots thématiques comme JEFF, YOLO et d’autres à venir écoutent surtout leur coach. Aussi sera-t-il possible de nous demander comment vous souhaitez le voir évoluer, quel sujet vous souhaitez le voir traiter, etc. de sorte à adopter une démarche collaborative, à l’image de tous les outils que nous avons élaboré jusqu’à maintenant au sein de Place to B (ex-Ecolo-Info).

Un robot qui vous aime

Pour suivre Yolo, donc, rien de plus simple : allez chez Flint, et sa bande de robots, et choisissez YOLO. Deux fois par semaine (ou une fois par semaine, à vous de choisir), il vous enverra des liens vers des articles parlant d’environnement et de changement climatique. A terme nous allons travailler sur un widget qui permettra de présenter ses sélections sur les sites qui le souhaitent, mais aussi de s’abonner directement. Vos retours sur ses choix vont nous être précieux pour le faire progresser, mais aussi pour concevoir, à terme, l’ensemble de la « bande à Yolo » – comme je l’expliquais à Benoît, l’écologie est un vaste domaine, et il nous faudrait plusieurs robots pour les explorer – un spécialisé sur la biodiversité, l’autre sur l’entrepreneuriat social, le climat, les transports, l’habitat, etc.

Alors n’attendez plus, et faites donc connaissance avec Yolo ! N’hésitez pas à nous part de vos remarques, interrogations, suggestions, critiques, etc. afin que nous puissions faire progresser la démarche au mieux !

++ Pour me joindre : annesophie « AT » placetob.org

Nos derniers articles

Abeilles sur nos toits, même au bureau !

22/08/2017 par Sami Cheikh Moussa

Depuis de trop nombreuses années, les abeilles sont très menacées par l’utilisation massive de......

LIRE
L'ARTICLE

[B the Start] Plast’if, la startup qui veut transformer le recyclage

04/07/2017 par Sami Cheikh Moussa

Une nouvelle rubrique sur le site de Place to B ! Avec B the......

LIRE
L'ARTICLE

Eco-pâturage : Transition animale dans nos villes ?

30/06/2017 par Sami Cheikh Moussa

Nous sommes nombreux parmi les citadins et notamment les parisiens à regretter l’absence d’animaux......

LIRE
L'ARTICLE