Les visages de la COP22 #4 – Baroudeurs du climat

Publié le 29/11/2016

Visages de la COP22

Elles et ils sont membres d’ONG, chercheurs.ses, communicants.es, journalistes, blogueurs.ses, artistes, entrepreneurs.ses… Nous sommes allés à la rencontre de celles et ceux qui font vivre la COP22 en dehors du cercle restreint des négociations. Découvrez le premier billet de notre série « Les visages de la COP22 » sur les porteurs de projets présents à Marrakech qui donnent un sens à la mobilisation contre le réchauffement climatique.

Lire aussi :

Les visages de la COP22 #1 – Storytellers du climat

Les visages de la COP22 #2 – Acteurs de la transition au Maroc

Les visages de la COP22 #3 – Les artistes au coeur de la mobilisation

Les visages de la COP22

Ils traversent le globe à la recherche de solutions

Il est temps de parler autrement du changement climatique ! Le slogan de Place To B a pris tout son sens au fil des rencontres que nous avons faites dans les différents espaces de la Ville Ocre investis pour l’occasion de la COP22.

Le baroudeur Pierre-Alain Lévêque a rejoint l’aventure du Low-tech Lab à ses débuts : « 90% des ingénieurs travaillent pour les 10% les plus riches alors qu’il y a une réelle ingéniosité locale à mettre en avant »

Le Low-tech Lab est un projet de recherche collaborative sur les low-tech, des technologies à faible impact écologique mises en place par des populations à partir de ressources locales pour répondre de façon appropriée à leurs besoins : accès à l’énergie, à l’eau, alimentation… (source). Le projet du low-tech Lab cherche à mettre en avant ces solutions issues du terrain, en les optimisant et les partageant en libre accès sur internet.

Nomade des Mers

La carte de l’expédition 2017 du voilier Nomade des Mers

Le Low-tech Lab est porté par l’association Gold of Bengal, à l’initiative également de Nomades des Mers, un catamaran laboratoire qui parcourt le monde depuis 7 mois déjà à la rencontre d’entrepreneurs, d’associations et de leaders locaux qui développent des low-tech. Le but ? Fédérer une communauté qui puisse s’inspirer d’initiatives concrètes déjà en place pour mieux répondre à ses besoins propres : « c’est possible de gagner en autonomie avec des savoir-faire et des matériaux locaux ! »

Suivez les avancées du Low-tech Lab et l’expédition du Nomade des Mers sur leurs pages Facebook respectives et ne manquez pas l’ouverture du WikiLab à venir prochainement !

Marine Leduc et Constance Bénard de la radio itinérante La Luciole : leur parcours de Nantes à Marrakech

La LucioleElles nous avaient mises dans la confidence dès le début de l’année 2016 : Marine et Constance, bénévoles pendant Place To B COP21, voulaient viser grand pour la COP22. En alliant leurs compétences de journalistes radio à leurs envies de voyages et de rencontres, elles ont concocté un programme à leur image : pétillant et positif. La Luciole était née ! Cette radio ambulante à écouter en ligne a pris son départ à Nantes lors du Sommet Climate Chance au cours duquel Marine nous avait fait le plaisir de présenter le projet sur le plateau thématique Place To B de la COP22.

La Luciole

Le trajet de © La Luciole

Retrouvez les sept reportages audio enregistrés par les deux aventurières, de Nantes à Marrakech, sur leur site internet !

 

Tristan Lecomte : faire pousser des arbres à l’autre bout de la planète pour compenser son empreinte carbone : un jeu d’enfant

Figure de l’entrepreneuriat social fondateur d’Alter Eco et de PUR Projet, Tristan Lecomte est aussi créateur de l’International Platform for Insetting (IPI) qu’il était venu présenter à Marrakech dans le cadre de la COP22.

7 millions d'arbres plantés dans 5 continents ©PUR Projet

Depuis 2008, 7 millions d’arbres ont été plantés dans 5 continents grâce à ©PUR Projet

Tristan Lecomte, qui vit depuis 5 ans en Thaïlande, cherche à développer des projets de compensation carbone à l’intérieur de l’entreprise, pour une action intégrée de l’action pour le climat. Grâce à ses différents projets, une entreprise peut réduire son empreinte carbone en replantant des arbres un peu partout dans le monde ! S’engager pour le climat devient réel, et rend heureux : « Être écolo, c’est pas défendre la nature, c’est être la nature qui se défend ! »

 

Sébastien Nègre présente Radio Climat,

radio associative diffusée dans 18 pays en 4 langues.

Sébastien Nègre travaille pour l’AMARC, l’Association Mondiale des Radios Communautaires. Il était l’un des organisateurs de la Radio Climat orchestrée depuis la zone verte de la COP22 à Marrakech aux côtés de 18 journalistes qui réalisaient des reportages quotidiens diffusés dans 18 pays en 4 langues. La radio associative, moins écoutée dans nos pays occidentaux, est en revanche un média dont l’impact social n’est plus à démontrer en Amérique du Sud, Afrique ou Asie Pacifique: « ces radios ont un impact que l’occident ne connait pas […] la radio est un média gratuit contrairement à la presse écrite ou à la télévision ; ça ne coûte pas cher d’avoir un poste de radio […] la radio s’exprime dans la langue natale des auditeurs ».

 

De Montréal à Marrakech : Bachir Mouhyi

présente le projet CapCop22 :

Le Président du projet CapCop22, Bachir Mouhyi, présente l’initiative de l’association CAP Développement Durable. CapCop22 souhaite promouvoir l’expertise énergétique et climatique québécoise et faciliter l’échange d’expériences et de savoir-faire entre le Québec et le Maroc, pour accompagner leur transition vers des économies sobres en carbone, innovantes et compétitives. « Nous souhaitons être des vecteurs de changement […] On veut que les jeunes professionnels soient acteurs de la transition énergétique au sein même des organisations ».

Depuis Nantes, Montréal, Chiang Maï (Thaïlande) ou la Bretagne : Marrakech fut le point de chute de nombreux porteurs de changement. Inspirés et inspirants, ils étaient au rendez-vous des acteurs non-étatiques, pour porter la voix de celles et ceux qu’ils ont croisé sur la route, tendre leur micro et semer des graines d’espoir… jusqu’à leur prochaine escale !

Bonus : Sustainaclaus is back!

Vous souvenez-vous de notre baroudeur préféré ? Sustaina Claus était bien présent lui aussi, nous l’avons croisé en plein Flash Mob, au beau milieu de la Place Jemaa El Fna… RDV à la COP23 à Bonn en Allemagne ?

 

Retrouvez l’ensemble des interviews vidéo réalisées pendant la COP22 sur notre chaîne YouTube : 

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE