Quelles villes pour les prochaines COP ?

Publié le 17/11/2016

Ça peut paraitre un peu anecdotique mais la question a agité ces deux semaines de COP22 : qui accueillera les prochaines conférences sur le climat ? En particulier, les pays ne se bousculent pas pour organiser le prochain sommet qui s’annonce encore très technique, les vraies avancées arrivant plutôt en 2018.

Avant de savoir où se dérouleront la COP23 et la COP24, il n’est pas inintéressant de regarder un peu en arrière : où se sont déroulées les 22 conférences précédentes ?

carte des pays ayant accueilli une COP

Où se sont déroulées les COP précédentes ? De Kyoto à Paris, en passant par Lima et Copenhague. Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand.

Vous voyez le problème ?

Près de la moitié des conférences climatiques se sont déroulées sur le continent européen, dont 3 en Allemagne (en comptant la COP6bis de 2001) et 2 en Pologne. En dehors de l’Europe, seuls deux pays industrialisés ont accueilli une COP, et encore c’était il y a plus d’une décennie : le Japon avec la fameuse COP3 de Kyoto et le Canada avec la COP11 de Montréal.

On voit aussi que la Chine et les États-Unis, pourtant les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre et les deux premières économies mondiales, n’ont jamais organisé de conférence sur le climat.

Dans ces conditions, difficile de sauter d’enthousiasme à la perspective d’une COP23 se déroulant à Bonn (certes sous présidence Fidjienne) et d’un COP24 organisée par la Pologne.

Pour le grand public, deux nouvelles COP allemandes et polonaises contribueraient à faire passer le climat pour une marotte d’européens. Et honnêtement la solution proposée pour la COP23 respire déjà l’ennui et le manque d’ambition : la conférence se déroulerait au siège de l’UNFCCC et, sans vouloir insulter la diplomatie fidjienne, je ne suis pas certain qu’elle soit la mieux placée pour mobiliser la communauté internationale dans le contexte mouvementé qui s’annonce.

Quant à la COP24, on se souvient que la Pologne produit encore plus de 80% de son électricité à partir du charbon. Plus inquiétant : son offre a été accompagnée d’un plaidoyer assez gênant en faveur de la capture du carbone.

Une lueur d’espoir subsisterait-elle ? Le lieu des prochaines conférences sur le climat doit encore être officialisé en plénière et apparemment la délégation chinoise a laissé fuiter un intérêt auprès de quelques journalistes. Cela donnerait un tout autre visage aux prochaines COP, ce serait aussi un signal très fort envoyé par la Chine dans un contexte de désengagement des États-Unis.

Billet publié le 12 novembre 2016, dernière mise à jour le 16 novembre, à lire aussi sur le blog de Thibault Laconde : Qui accueillera les COP23 et 24 ? Et où ont eu lieu les 22 précédentes ?

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE