Une armée se lève… pour rendre les gens heureux

Publié le 17/11/2016

Parmi les citations qui ont marqué au fer rouge mon parcours d’écologiste, il y a celle-ci d’Hubert Reeves, célèbre astrophysicien franco-canadien et formidable vulgarisateur, qui parle du défi auquel fait face l’humanité.

C’est un virage serré à négocier avec la société tout entière impliquée comme elle sait l’être lors d’une entrée en guerre. Les conditions de vie de la planète sont dorénavant des conditions de survie. L’exercice va consister à persuader les citoyens que rien ne peut plus être comme avant, que la mobilisation est générale mais que le jeu en vaut la chandelle : il s’agit ni plus ni moins que de notre avenir sur Terre.

Comment susciter une telle mobilisation ? Quand on regarde autour de nous et qu’on constate le genre de banalité qui attire l’attention (star système, téléréalité, sport professionnel, faits divers, etc.), on se dit qu’on est vraiment loin de la coupe au lèvres. En conséquence, on place souvent notre espoir dans les jeunes. Plus conscients des problèmes, plus susceptibles d’en faire les frais, ils seront forcément les artisans de cette mobilisation générale. Hélas! ils sont plutôt happés par l’attrait de la société de consommation, de l’instantanéité, de la facilité, du chacun-pour-soi. Je ne dis pas qu’il n’y a personne qui travaille pour engager le mouvement, mais malheureusement, ça reste dans la marge quand on le compare à la puissance de l’inertie du modèle dominant.

Or, en ce moment à Marrakech, j’ai l’immense privilège de côtoyer les jeunes organisateurs et participants de l’initiative CAP COP 22. Clairement, on sent qu’un petit bataillon est en marche avec une manière nouvelle de susciter l’engagement des jeunes (ce qu’on nomme le Youth empowerment). Ces jeunes femmes et ces jeunes hommes sont passionnés, audacieux et résolument dans l’action. Suivez-les, ils formeront bientôt un régiment. Et puis, qui sait, ensuite…?

À propos de jeunes passionnés et audacieux, mon coup de cœur du jour : Fatima Zhara Beraich (clin d’œil aussi à mon texte sur l’important rôle des femmes). Il faut découvrir cette entrepreuneure sociale qui a créé Biodôme une entreprise marocaine qui construit des installations de méthanisation agricole à petite échelle. Une solution éco-innovante pour permettre aux agriculteurs de traiter leurs déchets en produisant du biogaz et du compost dans leur ferme, pour réduire les GES et surtout… pour rendre les gens heureux. Voir le magnifique petit film vidéo Biodôme: créer une énergie renouvelable et de l’engrais.

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE