Changer le monde avec de nouveaux récits ?

Publié le 07/08/2016

Place to B Canada

« How to change the world with creative narratives? » Voilà la question qui sera posée à trois invités spéciaux, lundi soir prochain, le 8 août, à la Société des arts technologiques de Montréal.

Ce sera l’ouverture de la salle de presse participative du 12e Forum Social Mondial (FSM), un espace de réflexion et d’expérimentation mis sur pied pour permettre à la société médiatique et civile d’explorer de nouvelles manières de parler de la transition sociale et écologique. Pour l’occasion, j’aurai le plaisir d’animer un panel en compagnie de Raphaël Canet, co-coordonnateur du FSM 2016, de Carine Valleau, fondatrice de Stories for Humanity, et de Joe Ross, directeur chez Ideas on Stage. La discussion s’annonce prometteuse. Peut-on vraiment changer le monde simplement en racontant des histoires ?

Place to B Montreal

De gauche à droite : Raphaël Canet, Carine Valleau et Joe Ross

L’action ou la narration ? La poule ou l’oeuf ?

On pense souvent que la marche de l’Histoire humaine et le changement social sont l’œuvre d’acteurs individuels ou collectifs : leaders charismatiques, activistes, groupes religieux ou ethniques, mouvements politiques ou populaires, institutions ou organisations. Selon cette idée courante, d’abord se déroulent leurs actions et ensuite seulement a lieu la narration des évènements par une diversité de narrateurs qui en témoignent (historiens, journalistes, poètes, citoyens, etc.) Or, cette représentation causaliste et linéaire de l’histoire n’est-elle pas réductrice? Et si, en vérité, les choses étaient racontées d’abord ? Et si, le plus souvent, c’était la narration qui précédait l’action, et non l’inverse ? Car d’où vient l’action, sinon des récits, individuels et collectifs, auxquels tout un chacun adhère pour trouver du sens et motiver ses actions?

À vrai dire, ce pouvoir des récits n’est plus à démontrer. En proposant des plans à suivre, les récits ont de tous temps structuré les sociétés passées et modernes et les comportements de leurs membres, pour le meilleur comme pour le pire. Pensons aux discours constitutifs du colonialisme, du nazisme, du communisme ou du capitalisme, à ceux des États-nations, à ceux des différents mouvements pour les droits humains, la paix ou l’action climatique. Tous, dans leur fondement, sont porteurs de scénarios écrits non pour raconter le passé mais pour faire advenir différents avenirs.

Nouveau récit

Vers de nouveaux récits collectifs et régénérateurs…

Ainsi, que son dénouement soit noble ou reprochable, tout récit est-il un moteur de changements ? Et ses narrateurs, quels qu’ils soient, sont eux aussi des acteurs qui ont un pouvoir d’influence pour écrire l’Histoire. Un pouvoir et une responsabilité, surtout aujourd’hui. Car en plus des enjeux économiques, sociaux, écologiques et politiques mondiaux, l’humanité continue de faire face à une carence d’histoires collectives et mobilisatrices. Une « crise des grands récits » qui force le retranchement dans l’individualisme, comme Jean-François Lyotard, Anthony Giddens et d’autres penseurs du XXe siècle l’ont soulignées.

Dans un tel contexte, comment faciliter l’émergence d’histoires régénératrices, capables d’unir, de briser des frontières, de retisser du lien social et de proposer des scénarios optimistes pour les générations actuelles et l’avenir ?  Voilà la grande question que Place to B vous invite à explorer tout au long du Forum Social Mondial et que nos trois panelistes invités tenteront de dénouer, lundi soir prochain, dans un dialogue avec le public.

>> Pour participer à l’évènement et assister au panel, inscrivez-vous ici, c’est gratuit ! <<

 

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #51

12/04/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE