Après son Paris réussi, Alternatiba se remobilise déjà

Publié le 03/10/2015

Un Paris réussi

Le banquet des 5.000, une Disco Soupe géante gratuite le dimanche midi.

Le banquet des 5.000, une Disco Soupe géante gratuite le dimanche midi.

« Le succès du Village parisien est allé au-delà de nos espérances », confie Vincent Laurent, co-organisateur de l’événement. Une semaine après, l’euphorie est un peu retombée, mais l’enthousiasme est intact.

Les 26 et 27 septembre, entre 40 000 et 60 000 personnes sont venues découvrir 400 initiatives, Place de la République. « La réussite, on la doit, certes, au noyau de militants qui se bat depuis 2 ans pour donner vie au Village, poursuit Vincent Laurent, mais on la doit surtout aux organisations et aux 700 bénévoles qui se sont mobilisés pendant le week-end, y compris au dernier moment. »

Plusieurs temps forts dans le week-end : l’arrivée du Tour, vers 16h30 le samedi, sous les battements rythmés des batucadas, et avec le renfort de 1.500 participants ; la soirée de concerts (HK et les Saltimbanks, Imany, Jehro et Sinsémilia), qui a attiré de nombreux franciliens, qui ne connaissaient pas tous le mouvement ; le banquet des 5.000, en musique et dans la bonne humeur, le dimanche midi, qui a offert le repas grâce à la récupération de tonnes de nourriture prête à être jetée…

Et bien sûr, le Village des Alternatives lui-même, qui a réuni 400 organisations et initiatives pour une journée ensoleillée. La Journée sans voitures a encouragé de nombreux parisiens à profiter un peu des rues rendues aux piétons, et ils ont découvert avec plaisir l’ambiance festive d’Alternatiba.

Un enthousiasme tempéré

« Cette image de bonne humeur et de joie projetée sur la question du climat, perçue habituellement comme anxiogène et paralysante, a rappelé Hervé Kempf dans Reporterre au lendemain du Village, ne saurait nous faire oublier la nécessité de la lutte, et l’obstination de ceux qui dominent les pouvoirs. » Il fait notamment référence à la décision annoncée par le gouvernement, le jour même de l’arrivée du Tour, d’autoriser de nouvelles lignes à grande vitesse (LGV).

L'arrivée du Tour, moment fort du Village des Alternatives parisien

L’arrivée du Tour, moment fort du Village des Alternatives parisien © Jérémie Wach-Chastel / www.jwc-photos.com

Malgré la mobilisation citoyenne, Jade Lingdaard de Mediapart note encore un manque de diversité dans le public : « Pour autant, l’ensemble de la société ne s’y retrouve pas, analyse t-elle dans un billet, publié dans la foulée du week-end. Les visages sont la plupart du temps blanc, les participants principalement issus de la classe moyenne. »

L’arrivée du Tour et le Village des Alternatives ont largement été relayés dans les réseaux alternatifs et militants, qui pour la plupart tenaient aussi un stand (Politis, Alternatives Economiques, Altermondes, Bastamag…). Mais la mobilisation citoyenne est passée un peu sous les radars des grands médias nationaux, surtout des télévisions, comme l’a relevé Arrêt sur Images. Interrogé là-dessus, Txetx Etcheverry, co-fondateur de Bizi et du mouvement Alternatiba, estime qu’ « on s’en fout, on laboure le terrain en profondeur » et qu’« on peut faire une action de masse sans les médias. » Dont acte !

Se remettre en mouvement

La Coalition Climat 21 se retrouve d’ailleurs ce week-end à l’Université de Créteil pour préparer ses quatre grandes mobilisations autour de la COP21 : la marche mondiale pour le climat, le 29 novembre ; le Village mondial des Alternatives, à Montreuil, les 5 et 6 décembre ; la Zone Action Climat (ZAC) au CENTQUATRE-Paris, du 7 au 11 décembre ; et enfin la marche mondiale pour la justice climatique pour clôturer la COP et laisser le dernier mot aux citoyens…

Et les membres d’Alternatiba Paris ont prévu de se retrouver dès la semaine prochaine pour faire le bilan de l’événement et préparer les étapes suivantes. « Les attentes des organisations sont très fortes, après l’enthousiasme, au lendemain du Village, explique Vincent Laurent, et elles sont loin d’avoir toutes les mêmes ! » Trouver des consensus et des convergences, c’est donc le défi d’un Alternatiba Paris agrandi, qui doit aussi réussir à inclure tous ses nouveaux membres, beaucoup plus divers qu’à ses débuts.

Que fera le mouvement pendant la COP21 ? « Même s’il sera présent sur l’ensemble des mobilisations, conclut le jeune consultant, chacun va revenir à une volonté individuelle de s’investir dans un mouvement collectif. Certains préfèrent les happenings, d’autres le plaidoyer. Et à Alternatiba, on encourage aussi l’alterité des engagements. »

A lire aussi : Alternatiba, ou comment mobiliser positivement sur le climat
La Coalition Climat 21 lance sa campagne de mobilisation

Nos derniers articles

Is it healthy to Download Anti-virus For Free?

21/09/2022 par ee2016

Free antivirus programs can be a great way to safeguard your computer from viruses.......

LIRE
L'ARTICLE

Selecting the Best Free of charge Antivirus Software program

21/09/2022 par ee2016

When looking for the best free antivirus software, it is important to choose a......

LIRE
L'ARTICLE

Digital Board Place for Technical

20/09/2022 par ee2016

When it comes to hosting a virtual plank meeting, technology can be a important......

LIRE
L'ARTICLE