Lisa Gansky: reconnecter l’économie à la nature

Publié le 18/07/2015

cc Anders Jildén

« Sommes-nous perdus dans la transition ? » Pour la fondatrice de Mesh Labs, Lisa Gansky, cette troisième édition du OuiShare Fest pose une bonne question, provocatrice.

« Dans ce processus de changement vers une économie plus collaborative, dont nous ne maîtrisons pas encore tous les outils, la dynamique et la pensée, nous sommes au milieu d’une expédition sans boussole. »

Un système économique en échec

« C’est le bon moment, estime-t-elle, pour se retrouver, prendre du recul, et faire le point sur ce qu’on a accompli, ce qu’on veut faire et ce qu’il nous manque encore pour atteindre plus rapidement nos objectifs. »

« Nous avons trop longtemps ignoré les derniers paradigmes qui régissent le monde, explique l’auteure de “The Mesh” (Le maillage). Nous sommes restés dans une conception du pouvoir héritée de la Révolution Industrielle, qui implique d’ignorer la nature… «  Le système économique essaie de lutter contre elle, de la contraindre, et il échoue.

Pour mener à bien la transition, « nous avons beaucoup à apprendre de la manière dont les systèmes biologiques s’adaptent, dont vivent les peuples indigènes, en rendant à la nature autant qu’ils lui prennent.

Nous devons non seulement nous reconnecter aux autres et à nous-mêmes, mais aussi à la nature. » Et accepter l’idée qu’une solution globale, applicable partout, n’est qu’un leurre, irrespectueux de la complexité des écosystèmes.

Un pont entre économie collaborative et circulaire

La spécialiste de l’économie collaborative observe quelques thèmes-clés, dans le processus de changement qui se dessine. L’essor du P2P, cette capacité d’être toujours plus reliés grâce aux plateformes collaboratives, est une tendance forte, dont nous ont aussi parlé Michel Bauwens et Robin Chase.

Un autre fait marquant, c’est la conversion des déchets en valeur, dans tous les secteurs. Il y a aussi tant de biens inutilisés (voitures, camions, toits…), que les plateformes collaboratives répondent à un vrai besoin, économique mais aussi écologique.

Lisa Gansky aime reprendre l’anecdote de William McDonough, théoricien de l’économie circulaire et auteur de Cradle to Cradle. « Les gens disent souvent qu’ils jettent « ailleurs » (throw away) leurs déchets. Je leur montre une carte du monde en leur demandant de me montrer où est cet « ailleurs ». » Evidemment, il obtient rarement une réponse…

« Les acteurs de l’économie collaborative doivent se reconnecter avec la valeur des matières premières, chère à l’économie circulaire, conclue-t-elle, et réduire le gaspillage. » Et pour elle, l’inspiration viendra aussi d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine, qui n’ont pas ou peu connu la Révolution Industrielle: « Ces lieux dégagent une énergie hallucinante et ouvrent d’énormes perspectives, pour la construction des communautés ou des infrastructures. »

Interview réalisée au OuiShare Fest 2015, en partenariat avec Mediatico

Retrouvez les autres interviews des intervenants du #OSFest15

Matthieu Lerondeau: « Le Net, levier de mobilisation citoyenne »
Clémence Pène : « Cette COP21 doit être celle des citoyens. »
Julien Bayou: « La COP21, un moyen de changer le regard sur le climat. »

Mais aussi des interviews audio des participants: Quelle priorité pour le climat?

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE