L’Appel du 8 juin : l’océan doit faire partie des négociations COP21

Publié le 17/06/2015

Tous les ans, le 8 juin est synonyme de Journée Mondiale des Océans. Mais cette année 2015 sonne comme un cri d’alarme : et si les océans, qui représentent pourtant plus des deux tiers de la planète (71%), étaient les grands oubliés des négociations de la Conférence des Partis (COP21) qui se tiendra en décembre à Paris ?

C’est pourquoi la Plateforme Océan et Climat est née, il y a un an, d’une alliance entre des ONG et des instituts de recherche, avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de I’UNESCO (voir la liste des membres).

Pour Émilie Chavaroche, chargée de communication de Surfrider Foundation Europe, il était « urgent de mobiliser nos forces, de travailler ensemble pour faire passer le message, communiquer sur les liens entre océan et climat à l’horizon de la COP21 ».
En découle l’Appel de l’Océan pour le climat, texte que nous avons choisi de publier (ci-dessous) et surtout une pétition : « Ensemble, faisons entendre la voix de l’Océan ! #OceanforClimate ».

L’appel de l’Océan pour le Climat

A l’issue de la Conférence Climat Paris 2015 (COP21), il est absolument nécessaire d’obtenir un accord ambitieux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il est également impératif que l’océan – deux tiers de la surface du globe – soit intégré explicitement dans le futur régime climatique de manière à :
1. Renforcer la capacité de l’océan à atténuer les changements climatiques, grâce à des écosystèmes marins protégés et fonctionnels en mesure de stocker le CO2,
2. Relever les défis de l’adaptation des régions littorales et côtières, les pays insulaires étant souvent les plus vulnérables,
3. Intégrer, dans les mécanismes de financement climatique, les projets de gestion durable et de conservation de la biodiversité marine et côtière, en particulier ceux qui concernent les aires marines protégées,
4. Développer des solutions innovantes dans le domaine de l’énergie, de l’alimentation et des transports maritimes,
5. Poursuivre l’investissement dans la recherche scientifique, afin de mieux comprendre les interactions océan-climat et d’orienter l’action politique en conséquence.

Un océan en bonne santé, c’est un climat préservé.

Ensemble, faisons entendre la voix de l’océan !

 

Nos derniers articles

Is it healthy to Download Anti-virus For Free?

21/09/2022 par ee2016

Free antivirus programs can be a great way to safeguard your computer from viruses.......

LIRE
L'ARTICLE

Selecting the Best Free of charge Antivirus Software program

21/09/2022 par ee2016

When looking for the best free antivirus software, it is important to choose a......

LIRE
L'ARTICLE

Digital Board Place for Technical

20/09/2022 par ee2016

When it comes to hosting a virtual plank meeting, technology can be a important......

LIRE
L'ARTICLE