Un MOOC contre les climatosceptiques ? L’Australie lance l’idée !

Publié le 11/06/2015

Extrait de Ted Cruz et les climatosceptiques

Bouleversement climatique, rapports scientifiques mettant en lumière l’impact de l’Homme sur son environnement, appels des associations militantes…

Malgré l’alerte portée par la majorité des scientifiques – 97% des climatologues approuvent les rapports du GIEC – certains experts forcenés persistent à nier l’urgence de la situation et la responsabilité humaine dans ce réchauffement planétaire.
Si le thinktank d’extrême-droite, Heartland Institute, mène la marche, Claude Allègre (géochimiste lauréat de nombreux prix), Gary Becker (économiste de renom, professeur à l’Université de Chicago) et Howard Hayden (professeur émérite de physique à l’Université du Connecticut), sont autant d’autres grands noms réfutant la menace climatique.

Climatosceptiques (De gauche à droite : Claude Allègre, Howard Hayden, Gary Becker)

Climatosceptiques (De gauche à droite : Claude Allègre, Howard Hayden, Gary Becker

Face à ces Prix Nobels du déni, le MOOC ?

La sagesse commune consisterait à diffuser toujours plus d’études scientifiques pour convaincre les réticents.
Mais, contre toute attente, il s’avèrerait que cela puisse être contre-productif.
C’est ce qu’on appelle l’effet « retour de flamme », expression créée en 2006 par les universitaires américains Brendan Nyhan et Jason Reifler, qui évoque le biais cognitif qui conduit des personnes confrontées à des preuves logiques et claires qui contredisent ou invalident leurs croyances, à les rejeter et à se sentir confortées dans leur croyance initiale.

La solution réelle résiderait plutôt dans l’inoculation du public.

Inoculer ? Oui, oui c’est bien ce que prône John Cook, coordinateur de ce MOOC (Massive Open Online Courses) mis au point, en partenariat avec l’Université du Queensland en Australie.
De même que les médecins préviennent la maladie par l’injection de vaccins (virus affaibli), l’idée est de se prémunir contre le déni en exposant les individus à une forme amoindrie de celui-ci.

Comprendre le réchauffement planétaire ne suffit pas. Excommunier les climatosceptiques (Article de Contrepoints), non plus.
Il s’agit de prendre conscience des façons dont ce phénomène scientifique peut être manipulé, de comprendre les fondements et les effets du déni sur la société.
L’enjeu est d’expliquer comment certaines données sont détournées au profit de ceux rejetant la dimension anthropocène du changement climatique, et de trouver des ripostes à leurs hypothèses erronées.
Il est essentiel de distinguer le mythe de la science.

Ce vaccin contre les négationnistes, c’est ce MOOC qu’ils ont baptisé :  “Making Sense of Climate Science Denial.  J. Cook vous explique tout dans cette courte vidéo.

Pourquoi nous adorons l’idée ?

   – tout le monde peut s’inscrire à ce MOOC et que c’est gratuit !
les cours sont disponibles en ligne en toute heure, donc chacun peut suivre les cours à son rythme, selon son envie et sa disponibilité.

Un MOOC que chacun peut s’approprier comme il le souhaite.

Quel est le programme ?

– des interviews de citoyens engagés, mais aussi d’artistes, de scientifiques et de négociateurs politiques (parmi tant d’autres : Michael Mann, Katharine Hayhoe, et Naomi Oreskes).
– des outils pour comprendre le déni qui subsiste autour de la question climatique et pour argumenter face aux incrédules.
– des analyses scientifiques et des explications sur la psychologie négationniste, essentielles à la compréhension du réchauffement climatique.

Enfin, ce qu’on aime par-dessus tout, c’est la dimension d’accessibilité de cet enseignement, qui rappelle la pensée de l’Abbé Galiani, selon laquelle « l’éducation publique pousse à la démocratie ».

Nous sommes déjà inscrits !
Et vous, qu’attendez-vous ?
Pour s’inscrire à ce MOOC, c’est ici.

NB : Les vidéos sont anglais. A quand une version française ?

  • En plus…

Un article de Skeptical Science pour comprendre le mécanisme psychologique du déni.
(Skeptical Science est un blog créé en 2007 par John Cook, qui étudie les analyses et les arguments des climatosceptiques pour mieux les déconstruire).

John Cook - climatosceptiques

Le scepticisme contre les climatosceptiques

Nos derniers articles

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #54

28/06/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #53

31/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE

L’actu écolo de la semaine en GIF ! #52

10/05/2019 par Anne-Sophie Lahaye

La semaine se termine, et vous n’avez pas eu le temps de vous intéresser......

LIRE
L'ARTICLE